Horror Express 666

Pour ceux qui aime discuter de ciné, série, mangas, jeux vidéo, etc...
 
AccueilPortailFAQRechercherS'enregistrerMembresGroupesConnexion

Partagez | 
 

 Graham Masterton

Aller en bas 
AuteurMessage
Erzebeth B
Pokemon Légendaire Infidèle, Chef du Bar
Pokemon Légendaire Infidèle, Chef du Bar
avatar

Féminin
Nombre de messages : 394
Age : 33
Tickets : 105
Date d'inscription : 18/08/2007

MessageSujet: Graham Masterton   Mer 30 Mar - 20:45

Pour moi un des maîtres de l'horreur loin devant Stephen King.
J'ai découvert cette auteur il y a quelques années, j'avais pris un livre intitulé"magie vaudou" à la bibliothèque. Qui racontait l'histoire de Jim Rook un enseignant dans une classe spécialisée (les élèves en difficulté un peu comme dans le film esprit rebelle). Je l'ai pris parce que cela parlait de vaudou et maintenant j'ai lu pas mal de livres de l'auteur...



Présentation de l'éditeur
Jim Rook n'est pas seulement un excellent professeur qui parvient à tirer le maximum des classes les plus difficiles. C'est aussi quelqu'un qui, ayant frôlé la mort dans son enfance, a le don de voir fantômes et esprits. Un don perturbant dont il répugne à se servir. Mais lorsque l'un de ses élèves, Tee Jay, accusé de meurtre, clame son innocence, Jim n'a plus le choix. D'autant qu'il est sûr d'avoir vu l'oncle de celui-ci sur les lieux du crime. Ce personnage inquiétant dispose d'un alibi en béton, mais l'on murmure aussi que, adepte du vaudou, l'oncle de Tee Jay maîtrise parfaitement la technique consistant à quitter son corps pour aller commettre les pires méfaits...

J'ai adoré... J'ai continué avec Walhalla, un livre à ne pas mettre en toute les mains... surtout celle des garçons, vous risquez d'avoir mal... hihi

Walhalla est un livre bizarre, je suis totalement d'accord avec POC:
L'avis sur Pen of Chaos : http://www.penofchaos.com/masterton/crit11.htm

En rentrant chez lui en taxi, un homme se fait agresser... enfin il entend un cri pensant qu'une femme est en danger il sort du taxi, on lui prend son argent et on lui écrase une partie intime (Aie!) Il se réveille à l'hôpital, il a l'impression d'avoir perdu ce qui fait de lui un homme. En passant devant une maison, il a l'impression de redevenir un homme, il va vouloir la reconstruire... ce qui va modifier sa vie de couple avec sa femme...

Présentation de l'éditeur:
Victime d'une sauvage agression, Craig Bellman prend quelques jours de repos avec sa femme Effie dans la vallée de l'Hudson.
Au cours de leurs promenades, ils découvrent une magnifique demeure tombant en ruine, Walhalla, dont ils apprennent bientôt l'histoire. La maison a été construite dans les années vingt par Jack Belias, un homme à la personnalité démoniaque, milliardaire excentrique, joueur invétéré, qui s'est apparemment suicidé en 1937. Tombé amoureux de Walhalla, Craig décide d'acheter la maison et de la restaurer.
Mais des phénomènes étranges se produisent. Craig lui-même est en train de changer. Comme si Jack Belias prenait possession de lui...



Les guerriers de la nuit dont l'histoire m'a fait penser à la jaquette de l'album Midian du groupe craddle of filth.

Présentation de l'éditeur:
Le jour, il dévore votre chair.
La nuit, il dévore vos rêves... Henry, Gil et Susan découvrent sur une plage le corps d'une jeune fille apparemment dévoré par des anguilles. Quelques heures plus tard, ils sont contactés par Springer, un mystérieux personnage androgyne. Celui-ci leur révèle qu'un Démon emprisonné durant des siècles s'est échappé et parcourt de nouveau le monde, s'insinuant dans les rêves et les cauchemars des gens, pour croître et se multiplier.
Springer leur propose de rejoindre l'ordre des " Guerriers de la Nuit ". Investis de pouvoirs surnaturels, ils auront pour mission de pénétrer dans le monde des rêves, pour y traquer le Démon et le détruire. Commence alors une plongée vertigineuse au cœur d'un univers de cauchemars où tout est possible. Cette intégrale réunit Les Guerriers de la Nuit, Les Rivages de la Nuit et Le Fléau de la Nuit.


Un livre terrifiant, je crois que c'est pire qu'Alien, vous sortez avec quelqu'un qui est le diable et dont les rejetons vous dévorent de l'intérieur... Flippant et excellent. Je n'ai lu que le tome 1, il faut que je lise la suite...




J'ai ensuite essayé un policier, beaucoup moins réussi... Kathy Mcguire

Seule femme de la police irlandaise avant grade de commissaire, Katie Maguire est chargée de l'enquête sur l'assassinat d'une jeune femme dont le corps vient d'être retrouvé dans le champ d'une ferme isolée, même si "corps" n'est peut-être pas le terme exact : en fait il s'agit juste des os aménagés en une sorte d'autel, toute chair avant été méthodiquement enlevée.
Détail étrange supplémentaire, une poupée de chiffons est attachée au fémur... Le plus troublant est que, juste avant la Première Guerre mondiale, soit près de quatre-vingt-dix ans plus tôt. onze corps avaient été retrouvés dans la même ferme, eux aussi avec des poupées de chiffons accrochées aux fémurs des victimes...

L'histoire m'a un peu déçue, et je crois que je n'avais pas tout compris, j'ai trouvé ce livre un peu flou...



Les 5 autres livres de la série Jim Rook:

Magie des neiges
De mémoire de météorologue, on n'avait jamais vu ça : une piscine qui se transforme en patinoire, de l'eau qui gèle à peine sortie du robinet, une rampe d'escalier si froide que ceux qui la touchent s'y retrouvent collés...
tout ça en plein été, et en Californie ! Jim Rook, qui a dans sa classe un élève dont le père revient justement du pôle Nord, se demande s'il n'y aurait pas un lien entre tous ces événements et cette légende inuit qui raconte que les explorateurs perdus dans les étendues désolées de l'Arctique voient venir à eux un vieil homme qui leur propose de les sauver en échange de ce qu'ils ont de plus précieux.
Afin de comprendre pourquoi cette entité à entrepris un si long voyage, Jim devra se rendre en Alaska, dans une drôle de maison que seuls ceux qui ont frôlé la mort peuvent voir...

J'ai adoré ce livre avec la mort qui poursuit et aide les gens dans le froid polaire. Il y a des morts atroces, des mains congelés et arrachées par exemple...

Magie des flammes
Bobby et Sara ont été brûlés vifs, incinérés à une telle température que leur image s'est imprimée sur un mur comme une photo...
Jim Rook, le prof qui entend ses élèves et voit les morts revient s'installer à LA. Par chance, il se voit proposer un appartement grandiose sur lequel semble régner un étrange tableau, le portrait d'un homme au visage masqué par un tissu noir. Très vite, celui-ci s'avère un pénible colocataire: il a une fâcheuse tendance à quitter son tableau pour mettre le feu à tout ce qui se dresse devant lui. Sous le tissu noir, apparaît alors une créature gigantesque et abominable, mi-homme, mi-appareil photo.
Dans le même temps, d'étranges négatifs photographiques grandeur nature infestent la ville, déclenchant des flashes d'une intensité inouïe. Morts et incendies ne se comptent plus. Dire que tour cela a commencé par un simple cliché...

Comment le démon de la photographie, qui vole les âmes, va venir vous chercher? Moi je sais ;p J'ai bien aimé pour le négatif et le positif...
Comprenne qui pourra...

Magie indienne
Jim Rook n'est pas seulement un excellent professeur qui parvient à tirer le maximum des classes les plus difficiles, c'est aussi quelqu'un qui, ayant frôlé la mort dans son enfance, a le don de voir fantômes et esprits. Lorsque Brad, le petit ami de Susan White Bird, une étudiante d'origine navajo, est assassiné, les soupçons se portent sur les deux frères, exagérément "protecteurs", de la jeune fille. Jim ne croit pas à leur culpabilité et deux nouveaux meurtres vont lui donner raison : ce qui rôde sur le campus est bien plus terrifiant et menace de transformer Susan en la créature la plus abominable de la mythologie navajo...

Magie maya
Rafael Diaz, le nouvel étudiant de Jim Rook, paraît calme timide et réservé. Mais le jeune Mexicain semble avoir un don étonnant : en ayant recours à un ancien rituel maya, il parvient à débarrasser ses camarades de leurs phobies et de leurs peurs les plus profondes... Bientôt des meurtres monstrueux sont commis sur le campus.
Le jeune Rafael en serait-il involontairement responsable ? Ou serait-il l'incarnation de Xipe Totec, démon friand de sacrifices humains ? Et n'avoir plus peur de rien, n'est-ce pas la chose la plus dangereuse et la plus effrayante qui soit ?

Pour ces deux derniers on retrouvent la même logique que pour magie vaudou, donc j'ai beaucoup moins accrochés.

Magie des eaux
Un jeune garçon se noie dans une piscine.
Rien que de très banal quand on habite en Californie, mais cette fois-ci la mère de l'enfant est persuadée qu'une créature " translucide ", " aquatique ", a entraîné son fils au fond de l'eau. Jim Rook, le célèbre professeur qui voit les morts, commence son enquête. Il se demande si l'esprit d'une jeune étudiante morte noyée, il y a quelques années, dans son lycée n'est pas à l'origine de cet incident, et de quelques autres, de plus en plus nombreux, souvent mortels, et toujours en rapport avec l'eau... En fait, il s'avère assez rapidement que personne n'est plus à l'abri nulle part, ni dans sa douche, ni dans son bain, ni même dans son salon, ou à côté d'un verre d'eau !

J'ai bien aimé avec l'esprit vengeur, les voyants qui veulent aider mais qui ne le pourront pas... ;p



Le dernier que j'ai lu et dévoré : Le diable en gris.
Une jeune femme brutalement taillée en pièces dans sa maison de Virginie...
avec une arme vieille de cent ans. Un officier- à la retraite éviscéré... par un assaillant invisible. Un jeune homme, les yeux crevés dans sa baignoire... et pire ensuite. Qu'ont ces victimes en commun ? Quel être de cauchemar les a traqués ? Le lieutenant Decker Martin mène l'enquête. Mais comment mettre la main sur- un meurtrier qui surgit de nulle part, se volatilise aussi soudainement et... tue sans être vu ? Decker n'avait pas besoin de ça : sa carrière est au point mort et il essaie d'oublier la mort de sa compagne Cathy.
Pas facile, surtout qu'elle revient lui parler en rêve... et apparaît dans son appartement. Tandis que la menace se rapproche inexorablement de lui, un allié inattendu va aider- Decker à percer ce terrifiant secret : qui est le Diable en gris ?

Un livre qui parle de condomblé, un de mes préférées... Des gens qui sont éviscérés par une main invisible... pendu par les entrailles...seule une petite fille a vu l'homme en gris...



Un peu de livre bilingue Nouvelles : Short Stories - Douleur : Grief ; Le Coeur d'Hélène Day : The Heart of Helen Day

Grief, Chagrin : Un automobiliste renverse une jeune cycliste.
Constatant qu'elle est sans vie, et en l'absence de témoin, il s'enfuit sans prévenir la police. Son existence sera dès lors hantée par l'image - mais s'agit-il bien d'une image ? - de la jeune, belle et séduisante victime.

The Heart of Helen Day, Le cœur d'Helen Day : Lors d'un violent orage en Alabama, une station de radio diffuse un programme au cours duquel une vedette est assassinée en direct. Or l'émission en question n'existe plus depuis de nombreuses années, et il ne s'agit pas d'une rediffusion.
Cette mystérieuse irruption du passé va bouleverser plusieurs vies. La série Bilingue propose : une traduction fidèle et intégrale, accompagnée de nombreuses notes, une méthode originale de perfectionnement par un contact direct avec les œuvres d'auteurs étrangers.

Deux nouvelles étranges et sympa.




Cet auteur a écrit avant des guides sur la sexualité, puis des romans d'horreur, ce qui se ressent dans ses livres... Je crois que j'ai commencé Tengu et que je ne l'ai pas fini parce qu'il me saoulait...

Je crois que Pen of Chaos en parle beaucoup mieux que moi... Il y a toute une page avec certaines oeuvres et l'avis de Pen of Chaos. http://www.penofchaos.com/masterton/

Présentation de l'auteur:
GRAHAM MASTERTON, né à Edimbourg en 1946, est l'un des auteurs d'horreur les plus renommés et populaires au monde, privilège qu'il partage avec Stephen King et Dean Koontz, Auteur de plus de trente-cinq romans d'horreur, mais aussi de romans policiers, de romans pour la jeunesse...
ainsi que de manuels d'érotisme vendus à trois millions d'exemplaires (il a été rédacteur en chef de Penthouse), il a commencé sa carrière en 1976 avec Manitou, best-seller immédiat qui fut adapté au cinéma avec Tony Curtis.
[img][/img]

_________________


Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur
 
Graham Masterton
Revenir en haut 
Page 1 sur 1

Permission de ce forum:Vous ne pouvez pas répondre aux sujets dans ce forum
Horror Express 666 :: Enfer des Tristes Mots :: Gare de la Grande Bibliothèque des Enfers :: Biographie & leurs oeuvres-
Sauter vers: